Samedi 2 avril

Samedi 2 avril 2016 à 20h – Château d’Attre

 

DUO D’EXCELLENCE

Abdel Rahman El Bacha – piano – Liban / France

Né à Beyrouth dans une famille de musiciens, Abdel Rahman El Bacha commence ses études de piano en 1967 avec Zvart Sarkissian, une élève de Marguerite Long et Jacques Février. A dix ans, il donne son premier concert avec orchestre. En 1973, Claudio Arrau lui prédit une grande carrière et en 1974, la France, l’Union Soviétique et l’Angleterre lui offrent une bourse d’études. Il choisit la France par affinités culturelles et entre au Conservatoire National de Musique de Paris dans la classe de Pierre Sancan. Il y obtient 4 Premiers Prix (piano, musique de chambre, harmonie et contrepoint).
Premier prix du jury et du public au Concours Reine Elisabeth de Belgique en 1978 (il a 19 ans et demi), Abdel Rahman El Bacha brille tant par son jeu virtuose que par ses enregistrements. Il se produit régulièrement aux côtés de prestigieuses formations telles que l’Orchestre Philharmonique de Berlin, le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de la Suisse Romande… Abdel Rahman El Bacha est également compositeur ; ses œuvres sont le reflet de sa double nationalité, française et libanaise.

 

 

Suzanne Vermeyen – violoncelle – Belgique

Suzanne Vermeyen (Brasschaat, Belgique) est violoncelliste, formée aux conservatoires de Bruxelles, Lausanne et Anvers. Elle a travaillé avec Marcio Carneiro, Justus Grimm, Jeroen Reuling et bénéficié des conseils de L. Claret, D. Cohen, R. Dieltiens, E. Dindo, F. Guye, G. Hoffman, M. Perenyi, D. Poskin.

Suzanne est la violoncelliste du Quatuor Alcea. Depuis leur début en septembre 2012, le Quatuor Alcea est apprécié tant en Belgique qu'à l'étranger, tant en concert qu'à la radio. Soutenues par ProQuartet et récemment lauréates de la bourse Vocatio, les quatre musiciennes participent à des master class sous la tutelle de musiciens issus de grands quatuors tels qu'Alban Berg, Talich et Artemis. Depuis L'année dernière, le quatuor fait parti de Blindman.
Suzanne se produit principalement comme chambriste, dans son quatuor mais aussi avec le duo « VoCello » qu'elle forme avec la soprano lyrique Soumaya Hallak, ainsi que dans d'autres formations de musique de chambre. 
Elle joue régulièrement à l'orchestre de la Monnaie et la Filhamonie d'Anvers avec lesquels elle a contribué à de nombreux concerts symphoniques et de productions d'opéra sous la direction de L. Morlot, A. Fisher, A. Altinoglu, K. Ono, P. Herrewege, E. de Waart et autres.
Elle joue un violoncelle de Didier Nicholas ca 1830.

Abdel Rahman el Bacha(c) Carole Bellaïche
Suzanne Vermeyen

PROGRAMME :

 

Frédéric CHOPIN (1810 – 1849)

Sonate pour violoncelle et piano Op. 65 en sol mineur

- Allegro moderato

- Scherzo

- Largo

- Allegro

Sergueï RACHMANINOV (1873 – 1943)

Sonate pour violoncelle et piano Op. 19 en sol mineur

– Lento-Allegro moderato

– Allegro scherzando

– Andante

– Allegro mosso

Château d’Attre

Avenue du Château, 8 à 7941 Attre

 

Authentique témoin du XVIIIe siècle, le château d’Attre surprend : conception de la décoration intérieure, décorations murales, mobilier homogène, rocher artificiel en forme de ruines,… tout ici est resté complet et d’origine.

Autrefois s’élevait ici un château médiéval, habité par la famille Franeau d’Hyon, Comtes de Gomegnies, chambellans à la Cour des Habsbourgs d’Autriche.

Les propriétaires firent raser la forteresse et en 1752 fut achevé le gros œuvre de la gentilhommière actuelle. Au XIXe siècle, les abords sont réaménagés : ajout d’un pont, de colonnes et de balustrades, le siècle suivant, l’avant-cour et la cour d’honneur sont remplacées par un jardin à la française dessiné par François Constant. Le château reçoit alors un enduit de ciment qui dissimule les ancrages ajoutés lors de sa consolidation et qui lui donne un aspect actuel.