Dimanche 24 juin

Dimanche 24 juin 2018  I  20h   Eglise Saint-Géry - Braine-le-Comte

Eté musical d'Horrues

TRIO LES ESPRITS

Adam Laloum  I  Piano  I  France

Victor-Julien Laferrière  I  Violoncelle  I  France

Mi-Sa Yang  I  Violon  I  France

Dès leurs toutes premières rencontres, c’est une véritable amitié musicale qui s’installe entre le pianiste Adam Laloum, la violoniste Mi-sa Yang et le violoncelliste Victor-Julien Laferrière. Cette complicité se confirme lors de leur premier concert en 2009, à la suite duquel ils décident de former le Trio les Esprits.

Parallèlement à une activité individuelle soutenue pour chacun d’eux, Adam Laloum, 1er Prix du Concours Clara Haskil, Victor Julien-Laferrière, 1er Prix du Concours Reine Elisabeth, Mi-sa Yang, 1er Prix du Concours Yehudi Menuhin, s’épanouissent naturellement depuis toujours dans la pratique de la musique de chambre. Tous trois issus du CNSM de Paris, ils y suivent d’ailleurs la formation de musique de chambre dans la classe de Vladimir Mendelssohn.

Ils sont aujourd’hui un des trios les plus demandés de leur génération, et se produisent notamment au Théâtre des Champs Elysées, à l’Auditorium du Louvre, à Piano à Lyon, aux Folles Journées de Nantes et Tokyo, à la Salle Gaveau, au Festival de Sully, au Festival de Toulon, au Festival Solistes à Bagatelle, au Festival Chopin à Paris, au Théâtre de la Criée à Marseille, au Festival Mecklenburg-Vorpommern, au Festival d’Essaouira, au Festival de Menton, au Festival de Deauville, à Zermatt, au Festival des Pianissimes, etc.

Le premier disque du Trio les Esprits paraît en janvier 2014 pour le label Mirare, et est consacré aux Trio n°6 de Beethoven et n°3 de Schumann.

Le Trio les Esprits est en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis juillet 2012.

 

PROGRAMME : 
Mozart, Trio en do majeur K. 548
Fauré, Trio en ré mineur, op. 120 
Schubert, Trio en si bémol majeur n° 1 D. 898, op. 99

BULLE-Les-esprits

Concert enregistré par

Musiq3-logo

Eglise Saint-Géry

Rue de l’Eglise, 1 - 7090 Braine-le-Comte

Ce bâtiment de type gothique hainuyer (reprise et amplification d’une construction romano-ogivale du XIIIème siècle) est l’un des plus beaux édifices de la ville. L’église se situe le long du tracé Nord du rempart, à proximité des vestiges de l’ancien donjon. Son imposante tour grise est renforcée aux angles par des tourelles polygonales et sa nef est complétée d’une succession de chapelles adjacentes. Cette église contient un ensemble d’œuvres religieuses des XV et XVIèmes siècles.

Cet édifice est intéressant à plus d’un titre. Chacun, selon sa sensibilité, pourra y trouver matière à émerveillement: l’architecture, les matériaux utilisés, les voûtes, les bas-reliefs, les icônes, les œuvres de la Renaissance, les statues, les polychromes, etc. Dans la nef, une statue mérite votre attention; il s’agit de celle de Saint-Christophe. Elle date du XVe siècle. Du haut de ses 4,85 mètres, ce Saint-Christophe en chêne massif et sculpté, impressionne par le sentiment de puissance qu’il dégage. Au cours des siècles, Saint-Christophe fut vénéré par des millions de voyageurs de passage à Braine-le-Comte et désireux de se placer sous sa protection. Maxellende, Prospérine et Dindin, sont les noms des cloches qui dominent l’édifice à plus de 40 mètres de hauteur. Ces multi-centenaires partagent le clocher avec un superbe carillon de 48 cloches. Ce cadre particulier accueille à l’occasion des concerts de musique classique. L’intérieur de l’édifice est accessible au public en journée.

IMG_3923